FOLLOW US

FacebookYoutubeLinkedin

International Association of Parliamentarians for Peace

CALENDAR OF EVENTS

March 2017
S M T W T F S
26 27 28 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1

Journée internationale de la paix célébrée au RD Congo

 
 
English
 
La journée internationale de la paix 2014 a été célébrée dans la salle des conférences Internationales du Ministère des Affaires Etrangères à Kinshasa et dans la salle de l’alliance Franco-Congolaise à Matadi.
 
Kinshasa
 
La FPU/RDC a célébré le 27 Septembre 2014 (en décalage par rapport à la date du 21 Septembre), la journée internationale de la paix dans la salle des conférences Internationales du Ministère des Affaires Etrangères. Comme nous approchons les élections et qui peuvent remettre en cause la relative paix acquise, les Ambassadeurs pour la Paix de la RDC ont suivi une éducation pour renforcer les capacités. Cela leur permettra d’animer des conférences publiques avec les politiques (pouvoir et opposition) et la société civile.
 
63 participants ont pris part à cette conférence: deux orateurs ont intervenu d’abord le SG FPU/RDC Rév. Michel Futila qui le thème de la conférence : La RD Congo à un point tournant : besoin de Leadership. Le deuxième orateur est le professeur BIYOYA avec pour thème : La paix Congolaise dans sa triple dimension de la paix nationale, regionale et mondiale à travers la democratie electorale, la stabilité regionale et le multilaterisme universel.  
 
Les participants ont reconnu l’importance et la place de Dieu dans le leadership aussi que les efforts a déployer pour rendre la paix effective dans la nation, la sous-région et le monde.
 
Matadi, Bas-Congo
 
La Fédération pour la Paix universelle (FPU/Bas-Congo) et la Coalition pour la Promotion de la Paix dans le Bas-Congo ont célébré en collaboration avec le Ministère Provincial en charge de la Cohésion provinciale et la Mairie de la ville de Matadi la Journée Internationale de la Paix le Samedi 20/09/2014 dans la salle de l’alliance Franco-Congolaise à Matadi.
 
Le thème de l’ONU pour cette journée de la paix édition 2014 étant retenu comme « le Droit de Peule à la Paix », cette occasion nous a permis d’organiser une conférence sous le thème : «  la culture de la paix, gage de la consolidation de la cohésion dans la Province du Bas-Congo ».
 
Etaient invités à cette rencontre: les autorités Politico-Administratives, les ONGs, les membres de la Coalition pour la Promotion de la Paix dans le Bas-Congo, Jeuness' Espoir, les Ambassadeurs pour la Paix, les membres du Conseil provincial.

Au programme il y a eu ce qui suit :

-  L’hymne national
-  Le mot de bienvenue par le Coordonnateur de la Coalition pour la Promotion de la Paix dans le Bas-Congo
-  Le message du Secrétaire Général de l’ONU par le Chef du Bureau de la MONUSCO/Bas-Congo.
-  Le mot de la Mairie par le Maire  de la ville de Matadi
-  Le mot de clôture du Ministre Provincial en charge de la Cohésion Provinciale par son Directeur du Cabinet
-  Cocktail et fin de la journée

Le sous-thème a été développé par le Secrétaire Général provincial de la FPU qui a définit la paix pas comme un mot, mais une culture qui doit être vécue. Pour y parvenir, nous devons adhérer aux cinq principes universels qu’enseigne la Fédération pour la Paix Universelle. Le Secrétaire Général provincial de la a poursuivi en disant que les principes universels veulent dire qu’on doit appliquer, en tout temps, en tout lieu, dans les petits groupes, dans les grandes collectivités et dans les cultures.

Il a conclut par présenter la mission des Ambassadeurs pour la Paix Universelle qui affirment donc les cinq principes universels de base qui sont un gage qui favorisent la Paix et la cohésion dans la Province.

Ces cinq principes universels sont :

  1. L’humanité forme une seule famille, créée par Dieu, réalité
  2. La nature des êtresest avant tout d’ordre spirituel et moral
  3. La famille doit être l’école de l’amour et de la paix
  4. Vivre pour les autres, c’est la voie pour réconcilier l’humanité divisé
  5. La paix peut s’établir grâcà une coopération qui transcende les barrières ethniques, religieuses et nationales.

Les activités ont terminé par la Chanson de la Paix et la participation s’est élevée à 126 personnes.